AMAROC AGRO mars 28, 2018 Pas de commentaire

AMAROC a participé au Festival National des Petits Fruits Rouges dans sa deuxième édition

Sous l’égide du Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime et de la province de Larache, l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Loukkos (ORMVAL) et les professionnels de la filière des petits fruits rouges au niveau du bassin du Loukkos, ont organisé en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le Conseil Provincial et la Municipalité de Larache, le Festival National des Petits Fruits Rouges entre le 22 et 25 Mars 2018 à Larache. Ce festival est placé sous le Thème « Valorisation des petits fruits rouges dans le cadre du Plan Maroc Vert, levier de développement agricole ».

L’organisation de ce Festival s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs du Plan Maroc Vert en matière de développement des filières agricoles à haute valeur ajoutée en l’occurrence de la filière des petits fruits rouges.

Le choix de la province de Larache pour l’organisation de ce festival n’est pas anodin… et pour cause. Cet évènement se tient dans une province qui fait partie du plus grand bassin de production des petits fruits rouge qui occupent dans le périmètre du Loukkos, une superficie de 4.000 ha dont 2.800 ha de fraisier, 800 ha de myrtille et 400 ha de framboisier. La production totale des petits fruits rouges y avoisine les 130 000 tonnes annuellement, concentrant de ce fait 80 % de la production nationale. La filière a fait preuve d’un fort dynamisme à l’export. Le volume exporté des petits fruits rouge représente 75 % de la production totale des fraises, 90 % des framboises et 95 % myrtilles. Les marchés d’exportation sont très diversifiés, au total 30 pays destinataires : 16 pays de l’Union Européenne et les pays du Golf, Australie, du Nord d’Afrique et de l’Amérique Latine.

L’importance du rôle socio-économique que joue cette filière dans la province de Larache n’est pas à démontrer. Ainsi, cette filière réalise annuellement un chiffre d’affaires estimé à 1,5 Milliards de dirhams avec la création de 4 Millions de journées de travail.

Il est à souligner que cette filière connait un développement soutenu malgré sa récente introduction au nord du Maroc. Ce développement est dû à la conjugaison de plusieurs facteurs : les conditions édapho-climatiques favorables au développement des petits fruits rouges, la disponibilité des ressources hydriques, l’existence d’une importante infrastructure de valorisation et d’exportation, la proximité de l’Europe, la disponibilité d’une main d’œuvre qualifiée. Aussi, la filière est caractérisée par sa forte organisation. Elle est encadrée, sous la supervision de l’ORMVAL, par deux associations : l’Association Marocaine des Producteurs des Fruits Rouges et l’Association Marocaine des conditionneurs Exportateurs des Fruits Rouges. Et vu l’importance particulière accordée au développement de cette filière dans le cadre de la mise en œuvre du Pilier I du Plan Maroc Vert, le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime n’a pas cessé de multiplier les interventions pour le renforcement de son organisation et l’encouragement des professionnels dans la perspective de créer une association interprofessionnelle des fruits rouges à même de porter le flambeau de développement de cette filière.

Le festival des petits fruits rouges ambitionne de figurer désormais comme événement incontournables des opérateurs de cette filière dans l’agenda annuel des salons et foires agricole organisés au niveau national et international.
Cet événement a connu la participation de plusieurs sociétés agricoles spécialisées exposant les dernières techniques modernes de production des petits fruits rouges, des sociétés logistiques, des pépinières et de plus de 80 coopératives agricoles représentant les différentes régions du Maroc.